Óscar Arias, durant la présentation de Arana
Équipe Pro

ÓSCAR ARIAS: "AVEC LE CHANGEMENT D'ENTRAINEUR NOUS ESPERONS REPARTIR DE L'AVANT"

Pour le directeur sportif, le mauvais moment de certains joueurs "est une question de performance générale", qui, espère-t-il, sera résolue lorsque Vicenzo Montella "pourra développer son plan de jeu".

C'était la présentation de Guilherme Arana, mais Óscar Arias en a profité pour faire le point sur la première moitié de la saison, que l'équipe. "Les sensations que nous avons sont que nous n'avons sûrement pas été en mesure de tout donner depuis le début, je pense que nous avons une équipe avec beaucoup de possibilités, des joueurs avec beaucoup de potentiel, mais les choses n'ont pas marché. Eduardo avait une proposition de jeu très spécifique, qui a très bien fonctionné aussi bien au Chili qu'au Celta, mais ça n'a pas fonctionné pour nous ... L'équipe est entrée dans une dynamique dans laquelle nous n'avons pas été capables de donner le rythme et le jeu de l'équipe dans la direction que nous voulions. Maintenant, avec le changement d'entraineur, nous espérons que nous serons en mesure de nous redresser, améliorer le jeu et transmettre de meilleures sensations, à la fois avec une amélioration individuelle et collective que nous devons réaliser, également avec des recrues. Il est un changement de modèle et un changement de stratégie de ce que nous travaillions avec Eduardo, qui nécessite un certain temps à Vincenzo pour développer son idée et que l'équipe puisse développer son potentiel « , a t-il déclarer.

"Je pense que c'est une question de performance générale ... Eduardo est venu avec une proposition qui finalement n'a pas fonctionné ici, et cette mauvaise performance a fait que les joueurs sont actuellement à un niveau inférieur comparé à ce qu'ils pourraient être. La plupart des joueurs sont en dessous de leur niveau ", a-t-il ajouté.

"Nous avons un effectif avec beaucoup de capacités, mais les choses n'ont pas fonctionné"

Le marché de transfert de janvier est l'une des étapes pour trouver de l'amélioration, bien que, néanmoins, Arias a précisé que ce n'est pas nouveau parce que "chaque année depuis que je suis ici Séville nous avons recruté durant se mercato, nous avons fait des erreurs sans doute, personne ici n'a la science infuse, mais je ne pense pas qu'il y ait eu de graves erreurs de planification ... Il y a des choses que nous aurions pu faire mieux. Mais l'année dernière aussi plusieurs joueurs sont venus en janvier, le précédent aussi, et le précédent aussi ... Cela fait partie de la dynamique habituelle du monde du football. "

"Nous travaillons pour trouver des alternatives qui nous apporterons des solutions"

Interrogé sur des noms de potentielles recrues, le directeur sportif du FC Séville ne voulait pas entrer dans les détails: "Aller dans la spéculation sur des situations de joueurs possibles qui peuvent être incorporés ou non, ne me semble pas juste. Nous travaillons à trouver des alternatives qui nous donnent des solutions et aident l'équipe. Nous sommes dans cette dynamique, nous considérons beaucoup de possibilités, toutes ne seront pas réalisables, mais au-delà des noms et de ce qui sort dans la presse, nous nous concentrons sur le travail et quand ils seront terminés, vous les connaîtrez ».

Sobre las críticas que ha recibido a lo largo de esta temporada, Arias confesó que “cuando surge la posibilidad de hacerme cargo de la dirección deportiva del Sevilla, mi mujer me hizo una pregunta, ‘¿estás seguro del paso que vas a dar? Yo le dije que era una oportunidad única y que no podía decir que no y me dijo, ‘si pero sabes en qué circunstancias tienes, que sustituyes a Monchi y vienes de un Sevilla ganador’… Creo que hay un clima comparativo de las cosas, en el cual se ha generado una sensación en el que todo lo que se hace se compara con lo que se hacía anteriormente… Pero bueno esto habría pasado conmigo como con cualquier otro que hubiese funcionado de una forma distinta a la de Monchi… Situaciones como las que estamos viviendo ahora, las he vivido en los cinco años que llevo aquí y no he visto nunca comentarios como los que veo. A veces se sienta catedra con cuestiones que no son reales, a veces duele un poco, fastidia, pero entiendo que va en el cargo”.

Sur les critiques qu'il a reçues tout au long de cette saison, Arias a avoué que "lorsque la possibilité de prendre en charge la direction sportive de Séville, ma femme m'a posé une question," es-tu sûr de la décisions que tu vas prendre? Je lui ai dit que c'était une opportunité unique et que je ne pouvais pas dire non et j'ai répondu: 'Oui, mais vous savez dans quelles circonstances vous vous trouvez, que vous remplacez Monchi et que vous venez d'un Séville gagnant ... Je pense qu'il y a un climat comparatif dans lequel un sentiment a été généré dans lequel tout ce qui est fait se compare à ce qui a été fait précédemment ... Mais cela serait arrivé à tout autre personne qui aurait fonctionné différemment que Monchi ... Durant les cinq années que j'ai passées ici et je n'ai jamais vu de tels commentaires comme ceux que je vois actuellement. Parfois, je ne l'ai comprend pas vraiment, elles font un peu mal".

Communication Department